Archives

Archives mensuelles pour: ‘janvier, 2012’

Ecolières du Tamil Nadu Pour la première fois en 10 ans, les femmes étaient à l’ordre du jour  durant le PBD  à Jaipur avec une  session dédiée  durant laquelle se sont exprimées notamment Mme Bina Kak, Ministre du Tourisme, de  l’Art et la Culture du Rajasthan,  Mme Girija Vyas, membre du Parlement, Mme Sarita Boodhoo, chercheuse Mauricienne, Mme Nandini Tandon,  Américaine, investisseuse en capital-risque

En voici quelques extraits:

-       Les femmes avaient rejoint en masse le mouvement de non-coopération de Gandhiji et donc ont participé à la libération du pays.

Lire la suite...

Démarrage en fanfare du 10ième Pravasi Bharatya Divas 2012 où tout a été fait, des arrangements à l’aéroport aux décorations de la ville, pour que les 1400 participants venus de 59 pays se sentent chaleureusement accueillis à Jaipur malgré les températures hivernales.

 

La Première Ministre de Trinidad et Tobago, Kamla Persad Bissessar, descendante d’engagés Indiens, première femme à accéder à un poste de ce niveau, était l’invitée d’honneur du gouvernement indien. 

Lire la suite...

 « The Coolie Odyssey » est une pièce de théâtre écrite et mise en scène par Rajesh Gopie, Sud Africain d’origine indienne. On a tendance à oublier qu’il y a une communauté indienne importante en Afrique du Sud, cette même communauté qui a été aidée par Gandhiji pour ses droits civiques.

« Coolie » est le nom utilisé à cette époque pour rabaisser les engagés, un terme qui fait parti dans le langage courant presque partout où ces engagés ont été envoyés sauf en Guadeloupe où il a été rejeté et c’est la dénomination « zindien » qui est utilisé ainsi que l’Indianité.

Depuis la Première en 2002 à Grahmastown, la pièce a fait voyager et a pu raconter l’histoire des engagés Indiens aux Indiens eux-mêmes début 2011 à Delhi et Calcutta.

Lire la suite...

  « Once More Removed » est un documentaire nous permettant de suivre la réalisatrice Shundell Prasad, américaine originaire de Guyana, à travers 3 continents lors de ses recherches généalogiques.

Filmé à New York, Toronto, en Guyana et en Inde, ce film raconte cette période noire de l’histoire indienne durant laquelle les Indiens étaient abusés pour être enrôlés avant d’être embarqué dans des bateaux les emmenant loin, très loin de chez eux comme une vulgaire marchandise.

Un voyage sans retour pour la majorité d’entre eux.

Lire la suite...